1er janvier 2016

Madame, monsieur, chers amis,

L’année 2015 a été riche en évènements pour Les Amis de Lalbenque et l’année 2016 le sera tout autant. 

Nous avons en mémoire les actes, les gestes et les propos de soutien que vous avez accordés à notre projet Estiv’Oc, Premier festival occitan à Lalbenque les 7, 8 et 9 août 2015.

Grâce à vous, ce qui n’était qu’un projet est devenu une réalité et un succès. Nous avons vécu un grand moment de fraternité soudée par la joie de mettre à l’honneur la langue, la musique et la culture occitane dans son ensemble au pays de l’Abbé Jules Cubaynes, le poète de chez nous. Nous vous en remercions.

Ainsi, nous avons reçu un beau message d’encouragement pour préparer la deuxième édition du festival fixée au 5, 6 et 7 août 2016.
Nous sommes sûrs que nous pouvons compter sur votre soutien pour cette nouvelle année.

Sur le chemin qui nous conduit à vivre ensemble, à partager les bons et les mauvais moments, à composer avec nos différences, à rechercher les angles favorables à la paix, les membres du bureau de l’Association sont heureux de vous présenter leurs meilleurs vœux pour l’année 2016.

Cordialement,

Le bureau des Amis de Lalbenque

Août 2016 

Le week end des 5, 6 et 7 août a eu lieu le deuxième festival occitan de Lalbenque : Estiv’Oc. Cette deuxième édition a confirmé le succès de la première avec un réel engouement autour la culture occitane. Le beau temps a accompagné ces trois journées festives et culturelles durant lesquelles les touristes et les résidents se sont rassemblés.

La grande soirée du vendredi 5 août a attiré la foule sur la place et les allées du Fajal au cœur du bourg. Le groupe de percussionnistes Batufraka a lancé les festivités jusqu’à la fin du repas rassemblant plus de 600 convives ! Les participants ont pu déambuler autour des nombreux stand marché artisanal parmi lesquels celui de l’association organisatrice « Les Amis de Lalbenque » avec son exposition en plein air. Jean-Claude Portal et son groupe ont fait danser les amateurs de danses trad’ avant que le grand concert du groupe rock occitan Brick à Drac n’embrase les lieux !

La journée du samedi s’est ouverte sur le marché hebdomadaire avec le concours d’épouvantails; 200 votants ont élu leur épouvantail préféré. Au même moment les Grillons Quercynois ont animé la rue du marché aux truffes aux sons de l’accordéon et de la cabrette. Les organisateurs ont proposé une riche après midi culturelle qui s’est ouverte par les contes de Jérôme Vialaret, il a fait revivre l’espace d’un moment le théâtre de verdure situé derrière l’église. Dans la foulée, à la halle de la mairie, une soixantaine de participants a assisté à la conférence de Roger Lassaque, Président de l’IEO du Lot, au sujet de l’œuvre du poète Jules Cubaynes. De nombreux témoignages ont rendu l’instant très émouvant. En fin d’après midi, le stage de danse a précédé le bal trad’ avec Chaman et Jean-Claude Portal qui ont clôturé cette journée.

Le dimanche matin à Saint-Hilaire, la soixantaine de marcheurs et vttistes a parcouru les chemins sillonnés par Jules Cubaynes. A midi, 80 convives se sont retrouvés autour d’un repas champêtre devant le presbytère de Saint-Hilaire où chacun a pu échanger sur la vie de notre poète occitan, dans un esprit de convivialité. Le festival s’est clôturé par la messe en occitan et le traditionnel verre de l’amitié.

Tout au long du week à la halle, l’exposition de l’association Lalbenque Image et celle du musée de Cuzals ont été très appréciées.

Les organisateurs remercient tous les participants, les bénévoles, les partenaires associatifs, institutionnels et privés.

A l’année prochaine pour une troisième édition encore plus riche et renouvelée !

Que vive Estiv’Oc !

Septembre 2016

Assemblée générale des Amis de Lalbenque :

Samedi 25 septembre, la Salle de la Rue des Tisserands réunissait l’Assemblée Générale de l’Association. Les vieilles pierres et de nombreux participants pour témoins, les bilans moral et financier ont livré leur verdict : l’Association est en bonne santé ! Les bilans sont positifs !

Retour sur l’année écoulée : les avis critiques ont fait vibrer deux cordes. D’une part, une note de grande satisfaction pour l’Exposition 2015 consacrée à la Grande Guerre, d’autre part, une grande joie de rappeler le beau succès populaire, festif et culturel du deuxième festival occitan organisé à Lalbenque et à Saint-Hilaire. Estiv’Oc mérite le soutien qui lui est accordé car il représente désormais un temps fort de l’été, un moment de rencontre et d’ouverture.

L’autre corde vibrait au son des projets pour 2016. Quel programme ? Quelle nouveauté ? Quels défis ?

– Devoir de mémoire : Troisième exposition « Centenaire de la Grande Guerre » consacrée à l’année 1916 : inauguration le 11 novembre à la suite de la commémoration officielle aux Monuments aux Morts, Maison Communautaire.
– Fête du livre, une nouveauté au Printemps 2017 !
– Troisième festival occitan de Lalbenque, Estiv’Oc les 4, 5 et 6 août 2017.
– Collecte de Paroles de Lalbenquois, témoins précieux pour les générations futures.

Mais encore, quelques projets à mettre en œuvre dans les mois qui viennent : voyage sur les lieux de mémoires de la Première Guerre Mondiale ( Octobre 2017 ), hommage rendu à Jules Cubaynes ( Espace communal et collectif à son nom), réflexion et projet culturel autour de la Maison Boissy, projet de Journal de l’Association.

Pour l’année qui vient, l’Association sera conduite par le bureau ainsi composé :

Myriam Lézouret-Conquet, Présidente.
Marie-Pierre Lonjou, Vice-Présidente.
Kévin Delon, Secrétaire.
Serge Charonnat, Trésorier.
Sarah Conquet, Bernard Rey et Martial Rives, membres actifs.

Nous remercions tous ceux qui nous soutiennent au niveau moral et financier. Nous remercions les adhérents qui poursuivent le chemin avec nous, nous rappelons combien les bénévoles sont précieux pour faire aboutir nos projets.

Habitants de Lalbenque et des environs, prenez le temps de la réflexion et venez nous rejoindre !

Novembre 2016

Exposition du 11 novembre au 17 décembre 2016. 

Tous les lalbenquois sont conviés à la journée commémorative du 11 novembre : après la cérémonie au monument aux morts nous nous rendrons à la médiathèque communautaire pour inaugurer l’exposition, enfin nous nous retrouverons à 17 h pour une rencontre autours des carnets de guerre, des lettres de poilus Lalbenquois,  accompagné d’un diaporama et d’un verre de l’amitié pour clôturer cette journée.

1916, la Bataille de la Somme et la Bataille de Verdun. Là-haut, c’est l’enfer, la boue, les orages d’acier. La mort de masse. Les choix des Etats-Majors ont poussé les hommes a rencontré l’horreur. Que croyaient-ils ?

Côté français, Aristide Briand considère que l’année n’a pas été si mauvaise, que les Alliés ont tenu à Verdun et usé les Allemands sur la Somme. Côté allemand, on soutient le contraire : les vaillants soldats du Reich ont saigné les Français sur la Meuse et ont tenu en Picardie. Match nul en effet : bilan humain effrayant : Verdun : 160 000 morts français contre 140 000 morts allemand. La Somme : 206 000 morts côté britannique, 66 000 morts côté français, 170 000 morts côté allemand. Partie nulle sur tous les plans … Qu’ en pense les soldats ? D’une manière ou d’une autre, ils expriment leur lassitude, leur découragement. 

A force de voir la mort, de la côtoyer, de vivre avec les flots de sang, l’odeur de la poudre, le cri de l’agonie, la peur au ventre, de voir, hagards, les hommes mourir pour rien … A force de marcher à bout de force … A force de tenir…

Ici, à Lalbenque, le retour des permissionnaires se fait de plus en plus rare. Il faut survivre malgré tout : ouvrir la page de la vie avec les nouveau-nés, refermer le cercueil de l’aïeule qui s’en va … Les travaux des champs obligent à tenir.

Huit Lalbenquois sont mort à la guerre. Le plus âgé avait 45 ans, le plus jeune avait 18 ans …

2017

 

Vos contributions sont les bienvenues pour cette rubrique